Salon Agam

WerktitelSalon Agam
Entstehungsjahr2012 - 1972-1974
Künstler
Größe
    470 × 548 × 622 cm
Material/Technik
    Wolle, Holz, Acryl, Aluminium, Farbe, Licht, Metal, Plexiglas
Kooperation/Produktionsbeteiligung/Forschung
    Centre Georges Pompidou, Paris
Eigentümer
    Musée national d'Art moderne, Paris
Medium/Werkform
Lichtquelle
Lichtoptische Faktoren
Wahrnehmungn/a

À partir des années 1950, Yaacov Agam réalise des tableaux où des successions d'éléments en biseau, peints différemment suivant les faces, permettent d'exposer des tableaux abstraits dont le contenu change suivant l'angle de vue. En 1970, Yaacov Agam réalise sur ce principe l'aménagement intégral d'une salle du centre culturel et social de Leverkusen en Allemagne. Georges Pompidou, président de la République française depuis 1969, commande à Yaacov Agam l'aménagement de l'antichambre de ses appartements privés au palais de l'Élysée en 1971. Agam réalise cet aménagement entre 1972 et 1974. En avril 1974, à la mort de Georges Pompidou, le salon n'est pas achevé: Yaacov Agam le complète cette année-là par le tapis (exécuté par la manufacture des Gobelins) et la sculpture mobile. Après l'élection de Valéry Giscard d'Estaing à la présidence, le salon est toutefois démonté. L'œuvre entière est exposée au musée national d'art moderne du centre Georges-Pompidou entre 1979 et 1984, puis à partir de 2000. Elle occupe toute la salle 10 des collections contemporaines du musée : l'accès direct dans la reconstitution du salon n'est pas autorisée, mais le public la perçoit directement à travers les panneaux translucides colorés.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Salon_Agam

Konzeption/Themen
Besondere Merkmale Kunstwerkn/a